Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 14:12

http://photo.lejdd.fr/media/images/archivesphotoscmc/politique/gaetan-gorce-critique-la-mise-en-place-houleuse-et-chere-du-rsa./151208-4-fre-FR/Gaetan-Gorce-critique-la-mise-en-place-houleuse-et-chere-du-RSA._pics_390.jpg
De l'utilité de mener combat pour les Droits de l'Homme...


La question des Droits de l'Homme est probablement l'une des plus difficiles que puisse traiter un responsable politique. La violation de ceux-ci, suscite immédiatement un haut-le-coeur, une indignation nécessaire, et une immédiate envie d'agir. Surtout, lorsque l'on appartient à une Assemblée, qui, la première, le 26 août 1789, sût en faire un étendard.


Mais se pose aussitôt une question plus angoissante : comment agir utilement? La protestation suffit-elle? Faut-il faire le choix au contraire de composer, d'avancer par étape? La voie est étroite entre le coup de colère et le coup de pub...


Deux dossiers viennent de nous fournir l'exemple qu'il ne faut en tout cas jamais renoncer! Sans être sûr pour autant du résultat...


Voici quinze jours, l'Assemblée nationale adoptait à l'unanimité une résolution demandant au gouvernement français de ne pas baisser les bras sur l'affaire de la disparition d'Ibni Oumar Mahamat Saleh. Progrès modeste me direz-vous, mais considérable si l'on se réfère au silence épais qui entourait nos différentes initiatives, celles de la famille, des ONG, comme de mon action à l'Assemblée, depuis deux ans. Nous disposons désormais d'un texte pour faire levier.

La Commission des Affaires étrangères quant à elle vient d'adopter* un projet de loi autorisant la ratification d'un accord de coopération avec le Turkménistan en précisant cependant qu'elle refusait que cet accord soit inscrit à l'ordre du jour de la séance tant que n'auraient pas été libérés deux collaborateurs turkmènes de France télévisions, incarcérés dans des conditions épouvantables, depuis la diffusion d'un reportage d'Envoyé spécial sur l'impitoyable dictature qui règne dans ce pays.


Qui connait le Turkménistan? Six millions d'habitants au milieu du désert, d'énormes réserves de gaz naturel et l'héritage laissé par la chute de l'URSS : pouvoir autoritaire, culte de la personnalité, emprisonnement arbitraire, torture, corruption...


Que faire? Refuser tout contact? Et c'est le conforter dans sa politique d'autarcie... Coopérer? Et c'est lui donner un argument de respectabilité à usage interne! Alors, plutôt avancer par étapes ! Offrir le dialogue, et demander des premiers gestes qui en appelleront d'autres, comme par exemple la libération de ces deux victimes de la plus élémentaire liberté d'expression.


Pas plus qu'Ibni Oumar Mahamat Saleh, il ne faut plus qu'on oublie les noms de Khadjief et Amanklytchev. Parce que faire reculer d'un pouce le cynisme et l'arbitraire, sans céder aux facilités de l'impuissante protestation, c'est faire avancer d'un pas la cause des Droits de l'Homme.


Député Gaëtan Gorce

Partager cet article

commentaires

  • : XibniY : BLOG DE MOHAMED SALEH IBNI OUMAR
  • XibniY : BLOG DE MOHAMED SALEH IBNI OUMAR
  • : Blog dédié à l'Histoire, à la Beauté et à l'Enseignement des Mathématiques. Contact: ioms001@yahoo.fr
  • Contact


PLAQUEIBNI.jpg

"Le Professeur Ibni est un mathématicien tchadien de renom, Ancien Directeur du CNAR (CNRS tchadien), Ancien Recteur et Ancien Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, il avait initié plusieurs jumelages avec des Universités Etrangères, au service de l’enseignement des sciences dans son pays et en Afrique plus généralement"

PRIXIBNI.jpg
Candidature au Prix Ibni