Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 15:17

 

 

La quasi-totalité des partis politiques tchadiens, représentant opposition et MPS, se sont mis d'accord vendredi, sur la tenue d'élections législatives en 2010, c’est une honte.

 

Saleh Kebzaboh, porte-parole de la Coordinations des partis politiques pour la défense de la Constitution (CPDC, coalition de l'opposition), a déclaré adhérer "pleinement" à l'échéance 2010. "Nous pensons qu'il est possible d'organiser un recensement informatisé fiable", a-t-il mais es ce qu’il y a la liberté d’aller et de venir sur tout le territoire.


Versatilité dans le discours, versatilité dans les actes, Ce champion en analyse du régime Idriss nous aura habitués à toutes les facettes de la versatilité comme l’a si bien dit un compatriote récemment.

Les hommes politique tchadien vous disent tantôt ceci sur Idriss le jour  et les mêmes se retrouvent dans une convivialité sans  pareil le soir avec le même débile. En réalité, quand celui là critique son patron c'est pour mieux vendre sa côte auprès de celui-ci.

Depuis l'arrivée au pouvoir d'Idriss Deby en 1990 au terme d'un coup d'Etat, les scrutins tchadiens ont été systématiquement irréguliers. Sorti de sa tanière le 3 février 2008, le premier reflexe de Deby Itno fut de décapiter l’opposition démocratique et particulièrement son leader Ibni Oumar Mahamat Saleh. Le Porte-parole de la coalition CPDC, un homme d’Etat, brillant universitaire qui tres tot a été identifié comme étant le plus intègre et celui qui rassemble le plus dans l’opposition et au dela, celui aussi qui a permis un espoir d'ouverture vers un règlement pacifique de la crise qui paralyse le pays. Avec les accords du 13 Août 2007, il était considéré comme étant le favori pour barrer la route à Deby au pouvoir depuis décembre 1990.

Nous constatons avec amertume que Deby a exécuté le principal chantre de l’accord en question, de plus lettre dudit accord n’a pas été respecté par la partie gouvernementale, en illustration la question sécuritaire n’a pas été réglé mais ils parlent d’élections, il y a aussi le principe de carte d'électeur biométrique prévu par l’accord, point qui a été totalement ignorer.

En allant aux élections, l’opposition si on peut encore l’appeler ainsi a définitivement enterré celui qu’ils ont malmené hier dans leur lutte commune. Pas plus que la CPDC ne le saurait en refusant de participer à la mascarade qui se dessine en 2010 et 2011 par le régime débyste. Oui, ils ne sauraient faire oublier à quel point ils ont trahi la mémoire de leur porte-parole, Ibni Oumar Mahamat Saleh,  assassiné ignominieusement par Deby au début de l’année 2008. Et même s’ils n’ont pas participé à la mise à mort de Pr Ibni, les membres du CPDC l’ont assassiné une deuxième fois par leur forfaiture. Le bourreau tue toujours deux fois : une première fois avec l'aide de sa sa hache, une seconde fois par l’oubli. Car, aussi incroyable que cela puisse paraître, la CPDC a vite jeté aux oubliettes l’héritage des courageux combats de leur porte-parole. Pire encore, ils l’ont foulé aux pieds, l’ont voué aux gémonies en se montrant complices du régime d’Idriss, ce même régime dont les laboratoire de fraudes ont volé les plus grandes victoires du peuple.

L’opposition a démissionné et  n'apparait plus comme une force alternative face à un pouvoir qui se pérennise en usant sur les ressources naturelles et les biens de l'Etat par une gestion opaque et limitée.

Ces hommes politiques ont dévoyés les idéaux et les principes fondamentaux de la CDPC énoncés par le Pr Ibni, ils ne défendent plus la constitution mais, tels des rapaces voraces de quolibets et de richesses, ils se défendent eux-mêmes, prêts à pactiser avec un homme qui a mené le Tchad en enfer. Jouets de Déby, cautions du palais rose, criminels de par leur indifférence, les membres du CDPC se sont assujettis à ce président illégitime et ne sauraient connaître un autre destin que celui de leur nouveau maître : la déchéance.

 

Mohamed Saleh

Partager cet article

commentaires

  • : XibniY : BLOG DE MOHAMED SALEH IBNI OUMAR
  • XibniY : BLOG DE MOHAMED SALEH IBNI OUMAR
  • : Blog dédié à l'Histoire, à la Beauté et à l'Enseignement des Mathématiques. Contact: ioms001@yahoo.fr
  • Contact


PLAQUEIBNI.jpg

"Le Professeur Ibni est un mathématicien tchadien de renom, Ancien Directeur du CNAR (CNRS tchadien), Ancien Recteur et Ancien Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, il avait initié plusieurs jumelages avec des Universités Etrangères, au service de l’enseignement des sciences dans son pays et en Afrique plus généralement"

PRIXIBNI.jpg
Candidature au Prix Ibni